Accueil > Nos entreprises > Portraits > ORDYS

A noter

L'équipe

Contact

Adresse



Téléphone :

ORDYS

Société en cours de création

Rhône-Alpes

Santé , Handicap

ORDYS propose des séances de remédiation cognitive et de gestion mentale pour des personnes présentant des troubles cognitifs.    

Le projet ORDYS est né, suite au constat des difficultés rencontrées par les jeunes dyspraxiques tant dans leur scolarité que dans leur insertion professionnelle. Il a été initié par 4 membres de l’association 1.2.3.dys aux compétences professionnelles complémentaires : un professionnel de l’insertion, un pédagogue, un orthoptiste et un chercheur à l’INSERM (Institut Cellule Souche et Cerveau). Au départ il a été question d’un projet pilote qui proposait  à de jeunes dyspraxiques, à partir de 12 ans et jusqu’à l’âge adulte, des séances de remédiation cognitive assistée par ordinateur, associée à une pédagogie des gestes mentaux.

Le but de ORDYS est de  montrer la pertinence d’un accompagnement particulier  des personnes présentant des troubles cognitifs, afin de faciliter leur insertion dans la vie professionnelle. En effet, les handicaps dit « invisibles », tels que la dyspraxie, ne permettent pas  une insertion professionnelle à la hauteur des compétences que ces personnes ont, celles-ci étant masquées notamment  par  des difficultés  d’organisation, de gestion de l’espace/temps, de planification.

L’idée était donc de proposer un programme de remédiation cognitive soutenue par de la gestion mentale sur une période de 6 mois.

En France, la remédiation cognitive assistée par ordinateur reste d’un usage très confidentiel essentiellement confiné à des sujets présentant des troubles psychiatriques alors que dans les pays anglo-saxons (Royaume Uni, USA,  Canada) elle est proposée pour accompagner des personnes présentant des troubles de l’attention. L’originalité de notre démarche réside dans le couplage de cette approche avec une réflexion s’appuyant sur la gestion mentale pour mettre en place des stratégies efficaces de résolution des exercices.

En France, 4.6% des 25-54 ans souffrent d'un handicap d'ordre cognitif.