Accueil > Nos entreprises > Portraits > La Maison des Enfants Extraordinaires

A noter

 Lauréat du start-up day, journée de l'innovation sociale de lyon

Lauréat du concours coup de pousse 2015, catégorie projet - services de proximité


L'équipe

Porteur de projet :

Cécile MARTIGNAC

Contact

Adresse



Contactez-nous par mail
Téléphone :

La Maison des Enfants Extraordinaires

Société créée

Languedoc-Roussillon

Education , ---
Offre de services – en milieu rural –  pour enfants en difficulté d’apprentissage

Le projet

En France, 10 à 12 % des enfants sont confrontés à des difficultés dans leurs apprentissages et ne bénéficient d’aucun accompagnement adapté.

Les problèmes auxquels s’attaque le projet MEEX sont :

- les difficultés d’apprentissage et le décrochage scolaire

- Les difficultés de mise en application de la Loi de 2005 qui prévoit l’inclusion, en milieu scolaire, des enfants en situation de handicap

- La baisse des revenus des ménages  (qui se voient obligés de réduire leur activité et qui doivent prendre en charge le coût des consultations et du transport vers les centres d’accompagnement urbains)

- la perte d’attractivité des territoires ruraux pour les familles concernés.

Pour les résoudre, la Maison des Enfants Extraordinaires animera des actions :

- de sensibilisation du grand public sur les troubles de l’apprentissage et les potentialités de l’approche neurosensorielle

- d’accompagnement pluridisciplinaire des enfants de 5-12 ans en difficulté, ces-derniers restant scolarisés dans leurs établissements de rattachement

- de formation des parents, des enseignants et auxiliaires de vie scolaire, ainsi que des thérapeutes.

La société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) associant parents, thérapeutes, chercheurs et collectivités territoriales accueillera les premières formations en mai 2016 et ouvrira ses portes à 40 enfants à la rentrée scolaire 2016.

Innovation sociale

Les solutions sont co-construites avec les acteurs et les usagers et donnent lieu à l’expérimentation de nouveaux modèles :

- économique (minimisant au maximum le coût supporté par les familles)

- thérapeutique (décloisonnement des pratiques et intégration neurosensorielle)

- de concertation territoriale (pour lutter contre le décrochage scolaire et pour l’égalité des chances)

Impact

- maintien ou retour à l’emploi des parents,

- création d’emplois directs (10-12) et indirects

- coûts du décrochage scolaire évités : 230 k€ par enfant

- différentiation et attractivité des territoires dotés d’une MEEX