Accueil > Nos entreprises > Portraits > Bières des régions

A noter

L'équipe

Contact

Adresse



CHARBONNIERES - LES - BAINS

Téléphone :

Bières des régions

Projet pré-incubé

Rhône-Alpes

Commerce , Circuit court

Le projet Bières des Régions veut proposer une solution de transport et logistique aux brasseurs régionaux (Auvergne-Rhône-Alpes) afin d’optimiser, par la mutualisation des moyens et l’externalisation de ces activités, la productivité et les revenus de ces derniers.

Le projet portera le premier réseau de distribution spécialisé dans les bières régionales. Un impact économique et territorial est attendu au niveau du levier de croissance supplémentaire  que représente l’externalisation du transport et de la logistique pour les brasseurs. Un impact environnemental est également attendu par la mutualisation et la rationalisation des moyens de transport. Enfin, un impact social est attendu au niveau de la dynamique collective impulsée par le projet pour faire rencontrer les brasseurs et les consommateurs.

Le projet :

On constate aujourd’hui que les entreprises qui composent le secteur d’activité des brasseries locales fait face à une demande croissante, néanmoins la capacité de ces TPE à croître est très restreintes. Les activités connexes de logistiques et de transport sont assurées en interne au détriment de la production. 

Le marché français présente une grande diversité de styles dans toutes les régions avec des identités locales. C’est un atout majeur, et pourtant, il est difficile voire impossible de trouver ces produits au-delà de leur proche périmètre de production. Il fallait trouver une solution pour permettre de promouvoir les bières locales, permettre à ce secteur d’activité qui a un impact local non négligeable sur les territoires (emploi non délocalisable, économie de proximité, volonté forte des acteurs du secteur de travailler ensemble, …) de croître et de générer plus d’emplois.

La réelle impuissance de ce secteur à dépasser ses seuils de productivité trouve une solution dans le projet de Bières des Régions. Avec pour point de départ, un contexte économique favorable et les constats ci-dessus, le projet veut mettre en oeuvre des moyens de distribution et de commercialisation au profit de la productivité. 

La structure créée aura aussi pour vocation de promouvoir la richesse des bières régionales dans leur globalité, ce qui permettra une meilleure visibilité mais également de renforcer la demande sur le marché. Bières des Régions aura pour vocation de centraliser tout ou partie de la production des brasseries artisanales et d’assurer pour leur compte les livraisons à leurs clients

Démarche d'expérimentation et d'innovation : 

L’expérimentation du projet tient d’une part sur l’aspect distribution de bière artisanale mutualisée. Aucune entreprise régionale ne s’est attardée sur le sujet, il est pourtant souhaitable de laisser le brasseur se recentrer sur sa production pour envisager du moyen/long terme une croissance forte de son entreprise.

D’autre part, il est important que le brasseur soit au cœur du projet. Il doit pouvoir prendre part aux décisions stratégiques, montrer son intérêt pour que le projet réponde aux besoins réels de ce dernier. Le projet doit également dans un intérêt collectif respecter la diversité et l’équité dans la promotion et la diffusion.

Impact :

Les volumes des stocks ainsi que les quantités transportées mutualisées permettront une négociation plus efficace avec les sociétés de transport et de logistique. A plus long terme, le projet pourra également envisager des perspectives de développement :

  • Dupliquer et étendre ce schéma à l’ensemble du territoire national. 
  • Promouvoir des manifestations professionnelles (salons) à la hauteur de ce secteur d’activité. 
  • Étendre la mise en commun de moyens (centrale d’achats de matières premières, matériel pro …). 

Les économies d’échelles réalisées permettront de créer plus d’emplois sur notre territoire. L’impact n’est donc pas négligeable. Les économies d’échelles réalisées permettront de créer plus d’emplois sur notre territoire. L’impact n’est donc pas négligeable. 

  • Un impact économique et territorial est attendu au niveau du levier de croissance supplémentaire que représente l’externalisation du transport et de la logistique pour les brasseurs.
  • Un impact environnemental est également attendu par la mutualisation et la rationalisation des moyens de transport. 
  • Enfin, un impact social est attendu au niveau de la dynamique collective impulsée par le projet pour faire rencontrer les brasseurs et les consommateurs.

Partenaires : 

Ce projet consiste à fédérer les brasseurs dans une Société Coopératives d'intérêt collectif (SCIC) sous forme de Sarl.

Pourquoi une SCIC ?

Son cadre juridique correspond parfaitement à la volonté de regrouper ses forces pour faire valoir un métier et une éthique sans se délier d’une partie de son activité secondaire. La souplesse de fonctionnement de la SCIC permet d’agir pour le compte de ses associés, les intérêts de chacun sont donc discutés dans une dynamique collective qui va ensuite faire émerger les intérêts collectifs. Ce projet tend réellement à promouvoir les brasseurs et la bière artisanal. Les valeurs de circuit-court, d’économie de proximité, d’emploi artisanaux et non délocalisable sont indissociables, il est donc important que ce projet soit porté et soutenu par le collectif et non pas simplement par un entrepreneur unique.